Overblog Suivre ce blog
Editer la page Administration Créer mon blog

Présentation

  • : Le blog de Litana : tableaux abstraits
  • Le blog de Litana : tableaux abstraits
  • : Rentrez dans mon monde d'originalité! Avec mes tableaux abstraits j'espère pouvoir vous subjuguer, grâce à leur particularité et leur subtilité, et que ces peintures puissent vous enchanter.
  • Contact

Profil

  • Litana
  • Peintre contemporain
  • Peintre contemporain

Citations

La peinture c'est très facile quand vous ne savez pas comment faire. Quand vous le savez c'est très difficile.

 Edgar Degas


L'execution dans la peinture, doit toujours tenir de l'improvisation.

Eugène Delacroix

L'art, c'est le plus court chemin de l'homme à l'homme.
André Malraux


La vérité est que l'art doit être l'écriture de la vie .
E.Manet


L'histoire de l'art est un bol de bouillon de nouilles alphabet ; l'artiste s'y sert et prend ce dont il a besoin.
Willem de Kooning

L'art est une harmonie parallèle à la nature.
Paul Cézanne

/ / /

1/ Le Gesso pour la préparation des supports

 

C’est un apprêt blanc (mélange de médium acrylique et de pigment blanc), très épais, vendu prêt à l’emploi. Il s’étend à la brosse, sèche rapidement et crée une surface uniforme à laquelle la peinture adhère parfaitement. On applique plusieurs couches d’abord diluées puis plus épaisses et entrecroisées, avec ponçage entre chacune d’elles afin d’obtenir une surface lisse qui élimine l’aperçu des fibres du bois. Le gesso acrylique est plus élastique qu’un gesso traditionnel ce qui évite de nombreuses craquelures indésirables…

 

 

Simplement délayées avec de l’eau les couleurs acryliques ont tendance à ternir au séchage : plus on ajoute de l’eau moins la finition sera brillante ou éclatante. L’intérêt des médiums acryliques, mélangés aux couleurs, tient donc aux effets de rendu et de profondeur qu’ils apportent à la peinture. Laiteux à la sortie du tube, ils améliorent la fluidité de la couleur puis deviennent transparents au séchage sans jaunissement.

- Le médium brillant
A pour effet de rehausser l’éclat et la transparence des couleurs. On l’emploie pour rendre une couleur visible sous une autre. Son utilisation est donc idéal pour la réalisation des glacis. Il donne un fini brillant qui se rapproche de la peinture à l’huile.

- Le médium mat
Son utilisation est identique à celle du médium brillant. Au séchage son aspect est plus satiné ce qui diminue la densité de la couleur. On peut le mélanger au médium brillant pour obtenir un effet de semi-brillance.

 

 

Avec le séchage la peinture acrylique subit un processus de contraction considéré comme un inconvénient par tous ceux qui cherchent du volume. L’addition de médium gel ou de médium de texture à la peinture contrecarre la contraction et permet en outre de réaliser des empâtements.

 

- Le médium gel
C’est en quelque sorte un semblable du médium brillant mais en plus épais. Grâce à sa forte densité, il augmente l’épaisseur de la peinture et rappelle l’onctuosité de l’huile. On peut ainsi travailler des effets de matière à la brosse ou au couteau. Il allonge le temps de séchage et sert au collage et aux incrustations de matériaux.

- Le médium modeling paste
Appliqué en couches superposées en respectant un temps de séchage entre chaque couche, il permet la réalisation de relief. Il peut être sculpté ou poncé après séchage. On le mélange à la peinture, on le travaille seul ou on le peint en surface. Son aspect est plutôt mat.

- Les médiums de texture
Il existe des médiums de texture appelés parfois mortiers. Ce sont des pâtes lourdes, opaques et généralement granuleuses servant à créer des reliefs et des empâtements importants. Ces médiums sont constitués du liant acrylique de base associé à de la silice, des cristaux de quartz ou de la pierre ponce…
On obtient ainsi une matière finale soit granuleuse, soit métallique ou fine et propre à être sculptée. ces mortiers s’utilisent tels quels ou mélangés aux couleurs. Les fabricants de produits beaux-arts en proposent de toutes sortes.

 

 

L’acrylique, une fois sèche, offre de grandes qualités de résistance au vieillissement. On peut toutefois réaliser un vernissage pour unifier les différences de brillance-matité. Attendre une quinzaine de jours pour s’assurer du séchage parfait de la peinture avant toute application de vernis.
En version " vernis brillant " ou " vernis mat ", les vernis de finition donnent un film parfaitement tendu et indélébile. On peut mélanger le vernis brillant au vernis mat pour obtenir un aspect satiné.

 

 

- Le médium retardateur
Il ralentit le temps de séchage de l’acrylique de plusieurs heures et procure ainsi une liberté de travail. On le mélange à la peinture dans des proportions de 10% à 15% ; au-delà la peinture deviendrait trop épaisse et la couleur risquerait d’être dénaturée.

 

- Le médium diffuseur
Il rend la couleur encore plus transparente un peu comme un médium brillant à la puissance 10. Il est idéal pour la travail à l’aérosol.

 

 

- Une règle de compatibilité : gras sur maigre
L’acrylique est un matériau maigre, il ne peut donc pas adhérer sur un matériau gras ou même présentant de simples traces (fond à l’huile, peinture glycéro…). Par contre, après séchage de l’eau qu’elle renferme, l’acrylique peut être recouverte de peinture à l’huile.

- Pas de vernis à l’alcool
Ne pas utiliser du vernis à l’alcool en finition sur une peinture acrylique. L’alcool est un diluant très puissant. Vous auriez quelque chance de voir disparaître votre peinture.

- Si on prépare sa propre peinture acrylique
Le pigment doit être préalablement humidifié avant d’être incorporé au médium acrylique ou à une couleur prête à l'emploi. Cela améliore la fluidité et l'homogénéité du mélange.

- Eviter de mélanger des peintures de marques différentes
Elles peuvent en effet contenir des résines légèrement dissemblables qui se comporteraient de façon différente lors du séchage de la couleur entraînant des craquelures et des farinages.

 

Partager cette page

Repost 0
Published by